L’huile de Carapa procera est l’ingrédient phare et exclusif de nos soins. Découvrez ses fabuleuses vertus

SOMMAIRE
Cliquez sur la partie qui vous intéresse

L’huile de Carapa procera, méconnue mais prodigieuse
Propriétés et utilisations de la Carapa procera
De multiples huiles de Carapa procera, de valeur différente

Vous retrouverez l’huile de Carapa procera dans tous nos soins topiques. L’huile de Carapa Procera constitue l’élement principal de notre soin Complexe Régénérateur Pso Natura.

Nous avons découvert cette huile en République de Guinée. Connue de l’ethno-pharmacopée, elle n’avait jamais été utilisée auparavant pour la formulation de soins cosmétiques ou pharmaceutiques.

L’huile de Carapa procera possède des propriétés importantes pour le soin de la peau. Ses principes actifs réparent l’épiderme, aide à faire disparaître les lésions sur la peau, dont celles relatives au psoriasis, à l’eczéma et les imperfections en général.

L’huile de Carapa procera, méconnue mais prodigieuse

La Carapa est un arbre de la famille des Méliacées. On le retrouve principalement en Afrique, où l’on recense 16 espèces différentes sous la famille Carapa procera, et en Amérique du Sud avec 11 espèces sous le nom Carapa guianensis. Ce genre d’arbre s’épanouit pleinement dans des zones tropicales.

La présence d’une même espèce dans deux lieux très éloignée pourrait paraître surprenante. Elle n’est que le résultat de la séparation des continents voici plusieurs millions d’années.

Au Brésil et en Guyane se trouve la Carapa guianensis, c’est à dire près des lieux de la fracture des continents.

La Carapa procera quant à elle, se trouve « juste en face » dans les zones de l’ancienne fracture.

Ce fruit qui nous intéresse ici est scindée en de nombreuses sous-espèces. Les qualités de l’huile varient en fonction du biotope, c’est-à-dire la qualité du sol.

Les études 

Après plusieurs études, l’huile de Carapa procera semblerait être de meilleure qualité que l’huile des autres variétés de Carapa, comme la Carapa guianensis. C’est une huile aux propriétés médicinales incroyables utilisées en ethnopharmacologie pour des usages multiples aussi bien en usage interne qu’en usage externe. Effectivement, la Carapa procera est utilisée par les hommes, les femmes et les enfants pour traiter différents problèmes de peau. Retrouvez les traitements naturels, les remèdes et conseils mis à votre disposition en cas de psoriasis. Elle est aussi très efficace sur le cuir chevelu, les inflammations, mais elle s’est aussi révélée être efficace dans les cas de rhumatisme, dartre, les états pelliculaires et les ulcères. Elle protège également des piqûres d’insectes.

traitement naturel photo avant et après

L’huile de Carapa procera des Laboratoires Mascareignes

L’huile de Carapa procera qu’utilisent nos laboratoires provient du Sud de la Guinée/ Elle pousse en un lieu proche de mines de fer qui manifestement confèrent à l’huile des propriétés spécifiques. Que l’on ne retrouve par forcément dans les autres huiles de Carapa procera trouvées ailleurs en Guinée, voire au Sénégal ou au Mali. Pour en savoir + sur l’histoire des Laboratoires Mascareignes.

Pour l’anecdote sachez que la Carapa Guianensis était utilisée par des tribus d’Amazonie pour aider à … la réduction des têtes.

Propriétés et utilisations de la Carapa procera

L’huile de Carapa procera est riche en fibres, glycérines, minéraux, matières grasses et acides gras. Elle est reconnue par l’ethno pharmacopée pour avoir des propriétés anti-inflammatoires. Mais aussi bactéricide et antiseptique, elle aide à la restructuration de l’épiderme grâce à ses vertus cicatrisantes. Elle est réputée pour son pouvoir réparateur des lésions cutanées.

Grâce à ses nombreuses vertus, les usages sont multiples :

Usage cosmétique

Grâce à ses propriétés revigorantes, émollientes, et nourrissantes, l’huile de Carapa procera apaise les peaux enflammées, très sèches, fatiguées ou ternes. L’huile de Carapa procera est notre ingrédient phare présent dans le Complexe Régénérateur Pso Natura et en fait l’efficacité de ce soin.

Les cheveux, eux aussi, peuvent profiter des vertus de cette huile. On peut effectuer un massage du cuir chevelu pour le renforcer ou en appliquer sur les pointes pour les protéger ou les réparer. Elle s’utilise pure ou elle peut entrer dans les compositions de soins faits maison. Pour ceci, il suffit d’ajouter quelques gouttes à la formule : dans une crème hydratante si vous avez un coup de soleil par exemple.

Usage médicinal

Longtemps utilisée en pharmacopée traditionnelle, cette huile est anti-inflammatoire, antiparasitaire, antalgique (contre les rhumatismes, les douleurs musculaires). Décontractante, elle est utilisée comme huile de massage. Elle sert également au traitement de maladies de la peau (lésions cutanées, psoriasis, eczéma) et est cicatrisante. Elle est efficace contre la cellulite.

Le Complexe Régénérateur Pso Natura est aujourd’hui un Dispositif Médical et a révélé 94% d’efficacité contre le psoriasis, lorsqu’il a été soumis à des études cliniques. Ce soin est a utiliser avec une éponge Loofah (offerte à l’achat de votre soin) qui vous permettra d’exfolier doucement la peau. Comment utiliser le Complexe Régénérateur Pso Natura ?

Usage alimentaire

L’huile de Carapa procera est comestible. Boire une cuillère à soupe par jour éloignerait les douleurs musculaires. Cependant, elle est très amère ce qui rend sa consommation difficile. On peut également faire une décoction avec son écorce pour renforcer les défenses immunitaires ou faire baisser une fièvre.

Usage domestique

Cette huile est préconisée contre les poux : un massage avec quelques gouttes d’huile de Carapa procera a un effet répulsif sur les petites bêtes. Il est vrai que si vous avez des piqûres d’insectes, elle apaisera vos démangeaisons. En prévention des piqures de moustiques, on peut frictionner sa peau avec un peu d’huile.

Usages divers

Le bois de cet arbre est également utilisé en menuiserie pour sa résistance et car les insectes ne l’attaquent pas.

Certes, on notera que l’arbre de Carapa procera est souvent appelé « l’arbre-roi », car aucun animal ne s’y attaque ou ne s’y pose hormis les fourmis rouges. Les singes cueillent des feuilles pour composer leur litière et ainsi limiter la présence d’insectes et de parasites.

De multiples huiles de Carapa procera, de valeur différente

Toutes les huiles de Carapa procera ne se valent pas. Eh oui il y a plusieurs espèces de Carapa. L’équipe des Laboratoires Mascareignes s’est également rendue compte que même la Carapa procera ne produit pas la même huile en fonction de sa terre d’exploitation. Donc les vertus ne sont pas les mêmes, c’est un enjeu important que de trouver le bon pied de Carapa procera et le bon sol pour l’efficacité de nos soins !

Jusqu’à ce jour, l’arbre de Carapa procera ne poussait qu’à l’état sauvage, à raison de quelques arbres à l’hectare. Cette espèce est en voie de disparition, puisque l’huile n’est que très peu récoltée et que la qualité du bois en ont fait une cible pour les menuisiers.

Depuis 2017, nos laboratoires, en partenariat avec les autorités locales ont planté pour la première fois une éco-forêt expérimentale en Guinée.

Désormais, notre objectif est aujourd’hui de passer au stade supérieur et de planter la première grande forêt au monde de Carapa procera.

Notre exclusivité

L’huile que nous utilisons vient de Guinée. Comment a-t-on su que c’était celle-ci et pas une autre qui agirait sur vos problèmes de peau ? Sylvie Méliet, la fondatrice des Laboratoires Mascareignes atteinte de psoriasis depuis l’age de 15 ans, les a toutes testées pour vous !

Elle a découvert en 2005 un soin ancestral de la région, qui lui a permis de soigner son psoriasis. C’est ainsi qu’elle a décidé de créer les Laboratoires Mascareignes pour mettre ce soin à la disposition de tous.

Une ONG en Guinée

La recette du soin ancestral et natural a été transmise à Sylvie Méliet par les femmes du village qu’elle a rencontrées sur place, pour qu’elle puisse la reproduire et la diffuser. L’objectif des Laboratoires Mascareignes est double : d’une part faire connaître ce soin et aider les personnes souffrant de problèmes de peau tels que le psoriasis, ou l’eczéma. Mais aussi d’aider autant que faire se peut les femmes du village et leur famille à mieux vivre grâce à la récolte et la fabrication de l’huile de Carapa procera. Pour les aider, les Laboratoires Mascareignes travaillent aujourd’hui sur la plantation d’une éco-forêt.

Sylvie Méliet a donc fondé une association, Gnon Kany (qui signifie « aimons-nous les uns les autres » en Malenké, après un brainstorming avec l’Imam du village). Cette association est reconnue par l’Etat guinéen, ce qui lui confére le statut d’Organisation Non Gouvernementale (ONG).

Objectif de l’ONG

L’objectif de l’ONG est de contribuer au développement économique du village et de sa région grâce à la Carapa procera. Et donc, d’aider à transformer l’économie du village aujourd’hui centrée sur les cultures vivirières, pour la faire évoluer vers la production d’huile de Carapa procera à plus grande échelle.

Voilà pourquoi les Laboratoires Mascareignes ont planté leur éco-forêt à proximité du village. Les règles du commerce équitable sont respectées et l’objectif à terme est de pouvoir contribuer à un meilleur confort de vie dans le village. Et ceci, en partie grâce au commerce de l’huile. Ce village aujourd’hui n’a ni l’eau courante, ni l’électricité, pas même une vraie route pour le relier à la ville la plus proche.

Aujourd’hui, fin 2018, le projet d’une plantation importante de Carapa procera est en cours. Nous vous tiendrons au courant. Par ailleurs, des études scientifiques sur les qualités de l’huile sont également financées par les Laboratoires Mascareignes.

Pour contribuer au développement de cette initiative de revalorisation de la Carapa procera et d’aide à l’ONG n’hésitez pas, testez nos soins et aidez-nous à nous faire connaître.

Pour en savoir plus sur la Carapa procera rendez-vous sur ce site : https://www.carapaprocera.com/

Sources :
World agro forestry
Bibliothèque Nationale de France
Université de Lorraine