Que d’idées fausses sur l’acné ! Combattons ensemble les idées reçues, nos astuces

SOMMAIRE
Cliquez sur la partie qui vous intéresse
Qu’est-ce que l’acné
6 idées reçues sur l’acné

L’acné est une maladie de peau plutôt commune et beaucoup d’idées reçues circulent sur cette affection. Mieux les connaître permettrait de les réfuter et de sans doute mieux soigner son acné ! On vous présente 6 idées reçues sur l’acné. Consultez également notre article sur les 10 commandements de l’acné.

Qu’est-ce que l’acné ? Comment se manifeste-t-elle ?

L’acné est une affection cutanée qui touche aujourd’hui quinze millions de personnes en France selon la Société française de dermatologie (SFD). Cette maladie de peau se caractérise par la présence de boutons sur la peau. L’apparition de ces boutons est due à une surproduction de sébum par les glandes sébacées. Cette production excessive va obstruer les pores de la peau, en particulier l’orifice du poil ; les bactéries vont ensuite proliférer et créer une inflammation à cet endroit de la peau.

La conséquence va être l’apparition de points noirs et de boutons à la base de ce follicule pileux, aussi appelés comédons ou microkystes. Ces boutons peuvent prendre la forme de papules (boutons rouges), de pustules (boutons à tête blanche) ou de nodule (boutons rouges avec une inflammation un peu plus profonde). Ces boutons se manifestent essentiellement sur le visage, mais également sur le dos et le thorax.

Akno Natura est une gamme de soins naturels, cosmétique vegane, formulée de façon a apaiser les poussées d’acné. Retrouvez toutes les questions de nos clients sur la page FAQ acné.

Quelles sont les idées reçues sur l’acné ?

L’acné est dû à un manque d’hygiène

Non, l’acné n’est pas dû à un manque d’hygiène ! Il est le plus souvent d’origine hormonale, raison pour laquelle il commence à apparaître à l’adolescence. A cet âge, notre corps commence à sécréter de nouvelles hormones. La présence d’une hormone mâle dans le corps appelée androgène va stimuler les glandes sébacées, responsables de la surproduction de sébum. C’est ce qui va provoquer l’apparition de boutons.

« Se laver le visage » donc ne suffira pas à traiter l’acné d’origine hormonale puisque les causes sont internes. Dans tous les cas, lorsqu’on a de l’acné, une hygiène quotidienne rigoureuse et l’utilisation de masques anti-acné et d’un soin spécifique est primordial. Notre Complexe Régulateur Akno Natura aide à combattre les imperfections tout en respectant votre peau. En moyenne, on toucherait son visage environ 250 fois par jour ! On comprend tout de suite pourquoi il est important de garder ses mains propres et au mieux, éviter de toucher son visage au possible pour éviter la prolifération des bactéries.

Par ailleurs, l’acné est la plupart du temps « héréditaire » ; un terrain génétique prédispose certaines personnes à avoir de l’acné au cours de leur vie. Les personnes ayant de l’acné ont souvent eux-mêmes des parents en ayant eu. D’ailleurs, on a 25 fois plus de chances d’avoir de l’acné si les deux parents ont eu de l’acné. (1)

Enfin, le stress pourrait également être un déclencheur de l’acné : il libérerait une certaine hormone qui stimulerait la production de sébum.

L’acné est un problème d’adolescents

Comme dit plus haut, l’acné est le plus souvent d’origine hormonale, c’est pourquoi il commence à se déclarer à l’adolescence, vers l’âge de 13 – 13 ans. A cet âge, le corps va commencer à produire des hormones, et va se terminer en général autour des 25 ans.

Cependant, il peut arriver que l’acné persiste et ce même après cette période. Il peut également survenir beaucoup plus tard chez certaines personnes, bien après la période de l’adolescence. L’acné touche donc aussi les adultes, et ce chiffre semble d’ailleurs être en hausse selon la Société française de dermatologie : en 2016, 3,3 millions des personnes touchées ont plus de 15 ans, et ce chiffre serait en augmentation depuis plusieurs années. On estimerait qu’¼ des personnes touchées par l’acné ont plus de 25 ans, et que 70% des personnes ayant de l’acné sévère sont des adultes. (2)

Chez les femmes, l’acné peut survenir en fonction des cycles menstruels, pendant une grossesse ou au moment de la ménopause par exemple. Ceci est dû à des changements hormonaux. En 2008, une étude a été réalisée sur un panel de 1000 femmes entre 20 et 39 ans et il ressortait qu’environ 45% d’entre-elles présentaient de l’acné.(3)

Il existe également une forme d’acné chez les nouveau-nés qui se manifeste sous forme de petits boutons rouges environ 2 semaines après la naissance.

Se dessécher la peau permet de se débarrasser de ses boutons

Le sébum est constitué d’acide gras. Sa surproduction par les glandes sébacées entraîne une peau grasse à l’aspect luisant. Dès lors, nous avons tous un réflexe : pour se débarrasser de ses boutons, le mieux est de dessécher sa peau.

Pourtant, c’est sans doute la pire des choses à faire ! Pourquoi ? Parce que le desséchement de la peau est ressenti comme une agression. Elle va éprouver le besoin de se réhydrater et pour cela, la peau va produire davantage de sébum donc provoquer l’apparition de nouveaux boutons … Finalement, c’est un cercle vicieux qui s’installe.

Au contraire donc, les peaux grasses ont surtout besoin d’hydratation pour reformer le film hydrolipidique qui est une barrière cutanée naturelle.

traitement naturel photo avant et après

Manger trop de sucre provoque de l’acné

C’est à la fois vrai et faux, d’abord parce qu’il n’y a pas de lien scientifique formel établi, et ensuite parce que cela dépend des organismes de chacun.

Lorsque l’on mange du sucre, notre organisme travaille à évacuer ce surplus de sucre dans les vaisseaux sanguins en augmentant notamment le taux d’insuline et en faisant travailler notre foie. Cette augmentation du taux de sucre va stimuler la production de sébum.

Certains organismes vont avoir une facilité à éliminer ce surplus. Qui ne connaît pas quelqu’un qui mange beaucoup de sucre et a pourtant une peau parfaite ? Alors que d’autres organismes n’auront pas cette facilité : le sucre va saturer le corps, et le sébum aura du mal à être évacué normalement. Il va donc s’accumuler dans les pores de la peau et entraîner l’apparition de boutons.

Par ailleurs, d’autres types d’aliment sont susceptibles de provoquer de l’acné. Les aliments dits « acides » sont pro-inflammatoires : ils favoriseraient l’inflammation cutanée. C’est le cas des produits alimentaires industriels, des produits laitiers ou des viandes rouges.

De façon générale, avoir une alimentation saine et équilibrée évite les désordre intestinaux et métaboliques qui peuvent avoir des répercussions directes sur l’aspect de la peau.

Le soleil élimine les traces d’acné

Oui et non. En fait, le soleil est un faux-ami pour l’acné. Il est vrai que le soleil efface les traces d’acné, mais de façon temporaire. D’une part, il va assécher les lésions, et comme nous l’avons évoqué plus haut, ce n’est pas la meilleure chose à faire. D’autre part, sous les rayons UV et en bronzant, la peau s’épaissit : elle se colore et devient plus homogène ; les traces ainsi que les boutons semblent disparaître. Mais dès lors que l’on stoppe l’exposition au soleil, les boutons reviennent de plus belle. C’est ce qu’on appelle l’effet rebond.

Pour éviter ceci, il est préférable de ne pas exposer une peau acnéique au soleil sans écran solaire préalable. Le mieux encore est de limiter son exposition, car le soleil peut provoquer des taches brunes sur ce type de peau très sensible.

Le maquillage aggrave l’acné

On entend souvent dire que le maquillage aggraverait l’acné parce qu’il boucherait les pores de la peau. On parle ici de maquillage destiné à entrer en contact direct avec la peau : fonds de teint, poudres, BB crèmes … Beaucoup pensent que ces produits empêcheraient la peau de respirer. Ceci n’est pas totalement faux. En effet, l’utilisation de certains types de maquillage dit « comédogènes » peuvent provoquer de l’acné. Un ingrédient est dit comédogène lorsqu’il crée sur la peau un film qui l’empêche de respirer et d’évacuer le sébum. Résultat, il engendre des comédons, d’où le nom. Il existe de nombreux produits cosmétiques non-comédogènes qui permettent d’éviter cela.

Par ailleurs, si l’on se maquille de façon quotidienne, il est essentiel de se démaquiller chaque soir ! Cela permet de nettoyer la peau, retirer toutes les impuretés et éviter l’accumulation de bactéries sur la peau.

Nos lecteurs ont aussi aimé :

La poudre de riz pour une peau saine
Lutter contre l’acné en maigrissant
Soigner sa ligne en luttant contre l’acné
Les vertus du thé pour la peau
Pics de pollution et beauté de la peau
Régime végane, végétarien, flexitarien
5 masques naturels anti-acné à faire chez soi

Sources:

(1) Professeur Pierre Wolkenstein: l’acné est-elle héréditaire ?
(2) Société Française de Dermatologie
(3) Docteur Sylvie Olive